Vibrer en Vallée du Rhône


La vallée du Rhône s’ouvre à vous en Pays Roussillonnais. À la sortie de Vienne soudain le relief change… coteaux, vignes et arbres fruitiers dessinent le paysage, le Rhône large se prélasse dans ses méandres : pas de doute, vous êtes arrivés en Pays Roussillonnais… territoire idéal pour découvrir la Vallée du Rhône ! C’est ici que bat le coeur du Pays Roussillonnais enraciné dans la Vallée du Rhône et nourri par le fleuve roi. Il garde dans ses flots la mémoire des riverains. Voici quelques conseils pour découvrir les endroits préservés du Rhône et mieux comprendre ce lien si fort entre les habitants et leur fleuve.

ILE DE LA PLATIERE

Là vous serez saisi par le silence des lieux car vous avez déjà pénétré un monde où l’homme n’est plus que l’invité discret. Choisissez le sentier n°1 balisé en orange (1h30 pour 2,2 km) et empruntez le bac à chaînes pour accéder au coeur de la forêt alluviale originelle. Il mène à un observatoire ornithologique sur le « vieux Rhône », site de repos et de nidification de dizaines d’oiseaux : voyez-vous le vol des aigrettes blanches, la marche prudente du héron dans les roseaux ou les éclats colorés des martins-pêcheurs ?
Prudence ! Ce sentier peut parfois ne pas être accessible selon les conditions de crue du Rhône signalées sur le site internet de la Réserve.
En ce cas vous pouvez prendre le sentier n°3 (3,8 km) balisé en vert sur le thème de l’usage de l’eau dans la plaine.

LE SAVIEZ-VOUS?

Formée au 18e siècle entre Lône et Rhône la réserve naturelle s’étend sur près de 500 hectares. Elle compte plus de 700 espèces de végétaux à tige et de nombreuses espèces animales comme le castor, emblématique du Rhône. 

SABLONS, LE VILLAGE DE MARINIERS

Le village de Sablons est devenu une île lovée entre le fleuve sauvage et son canal. Garez-vous en amont de la place des Mariniers et poursuivez à pied. Les quais de Sablons offrent sur 2 kilomètres un vaste panorama lumineux sur le fleuve langoureux. Nombre d’artistes ont été fascinés par la quiétude et la lumière de ce paysage comme Albert Gleizes de l’école cubiste.
La fondation du même nom accueille aujourd’hui des artistes dans la résidence Moly-Sabata en bout de quai. Cette flânerie est idéale pour décompresser et se laisser gagner par la sérénité du fleuve. La balade vous amène jusqu’à la base nautique de Sablons où vous pouvez faire une halte parfaite pour le goûter des enfants. Vous aurez peut-être la chance d’y voir l’une des fameuses courses de barques du Club Nautique des Sauveteurs né de la tradition de secours en barque des habitants lors des crues du fleuve. Les joutes elles se pratiquent en face dans le bassin de Serrières. 

LE SAVIEZ-VOUS?

Vous êtes sur la 11e étape de la Viarhôna qui en compte 24 du lac Léman en Suisse jusqu’à la Méditerranée, soit 815 km ! Vous pouvez la parcourir à votre façon en vélo, roller, vélo électrique ou gyropode.

VALLEE DU RHONE, VALLEE DES HOMMES

De tout temps les hommes ont investi le Rhône. L’incroyable mosaïque de la Villa de Licinius  évoque le commerce fluvial florissant dès l’époque gallo-romaine. L’église des Roches de Condrieu témoigne de la rude vie et des traditions culturelles des mariniers. La terre du Pays Roussillonnais, riche en argile a fait fleurir au XIXe siècle l’activité artisanale de la poterie dont l’atelier des Chals est l’héritier. Enfin avec l’avènement de l’industrie chimique, le territoire s’est développé et urbanisé. L’étonnant quartier des cités toujours habité date de l’épopée industrielle qui a forgé l’identité ouvrière du territoire et de ses habitants.